Si vous aimez visiter Anti-Empire
et le manquerait s'il disparaissait,
ou s'enracinent pour sa cause,
pensez à aider les lecteurs-supporteurs
qui ont apporté AE
à vous et aux autres depuis plus de deux ans maintenant.
Merci

Pour les devises autres que le dollar américain: EUR, CAD, AUD, GBP

Pour Crypto. For virementainsi que Sage vois ici: lien


Jusqu'à présent, 29 d'entre vous soutiennent le trimestre d'été avec 637 $. Merci


Enfin laissé entrer par le froid, le Soudan reconsidère la base navale russe

Compréhensible, ne veut pas peindre une cible géante pour l'Empire sur son dos

Le gouvernement intérimaire du Soudan a des doutes sur un accord qui permettrait à la Russie d'établir une base navale sur la mer Rouge.

L'accord est en cours d'examen pour s'assurer qu'il « sert les intérêts du Soudan », des responsables soudanais ont informé une délégation russe à Khartoum la semaine dernière, a déclaré le chef d'état-major des forces armées, le général Mohamed Othman al-Hussein, dans une interview accordée hier soir à Blue Nile TV.

L'accord, publié par Moscou à la fin de l'année dernière, permettrait à la marine russe de maintenir un Bail de 25 ans à Port Soudan, abritant jusqu'à quatre navires et 300 soldats, en échange d'armes et de matériel militaire pour Khartoum.

La Russie affirme que la base prévue serait destinée au réapprovisionnement et aux réparations de base, mais l'accord permet également à la Russie de faire passer "toutes les armes, munitions et équipements" nécessaires à travers le port.

Le dictateur soudanais évincé Omar al-Bashir a initialement discuté de l'accord avec le président russe Vladimir Poutine en 2017.

"En ce moment, nous négocions une éventuelle révision de cet accord pour nous assurer que nos intérêts et nos bénéfices sont pris en compte", a déclaré Hussein. "Certaines des dispositions du document entraînent certains dommages pour le Soudan."

« Cet accord a été signé sous l’ancien gouvernement de salut national », a-t-il dit, notant qu'il n'avait pas été approuvé par la législature soudanaise « comme l'exigent les procédures des traités internationaux ».

Hussein n'a pas exclu le respect de l'accord, affirmant qu'il peut encore être considéré comme valide s'il est conforme aux intérêts du gouvernement soudanais actuel.

"Si l'accord nous apporte des gains et répond aux intérêts de la Russie, il n'y a pas de problème", a-t-il ajouté. at-il dit.

"Nous cherchons des avantages pour nous-mêmes dans la mise en œuvre de cet accord."

Hussein a également déclaré que la récente Allègement des sanctions américaines a ouvert le Soudan à une éventuelle coopération militaire avec les États-Unis, mais il a nié tout lien avec la révision de l'accord de Port Soudan.

Les responsables américains ont observé le Accord russe avec prudence. En avril, le chef de toutes les forces américaines en Afrique, Le général Stephen Townsend, a nommé la base russe prévue parmi ses principales préoccupations stratégiques sur le continent, along with L'ancrage de la Russie en Libye et la base chinoise à Djibouti.

Des responsables militaires soudanais cherchent à se rapprocher de Washington, bien que certaines voies restent bloquées en vertu de la réglementation américaine.

Townsend a vanté une politique consistant à offrir un soutien et une formation antiterroristes américains aux gouvernements africains pour les rapprocher de l'orbite de Washington dans un contexte de concurrence stratégique avec la Russie et la Chine.

La source: Al-Monitor

S’abonner
Notifier de
guest
6 Commentaires
Le plus ancien
Date Les plus votés
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

Eddy
Eddy
Il y a 6 jours

Certains idiots préfèrent IGNORER les leçons de l'histoire. Nulle part, il n'y a de bases militaires, les citoyens de ces pays ne vivent en paix. Même l'Australie doit se plier aux exigences des États-Unis et s'impliquer dans les actions ILLÉGALES et CRIMINELLES des États-Unis. De toute évidence, le Soudan a hâte de faire de même.

Eddy
Eddy
Il y a 6 jours
Répondre à  Eddy

J'ai laissé de côté les États-Unis avant les bases militaires. Peut-être qu'une option EDIT pourrait être ajoutée à cette installation ?

Josep
Josep
Il y a 5 jours
Répondre à  Eddy

Dans le coin inférieur droit d'un commentaire récemment publié se trouve une icône d'engrenage. Cliquez dessus, trouvez l'option "Modifier" et pendant un court instant, vous aurez la possibilité de le modifier à votre guise.

Dernière modification il y a 5 jours par Josep
Nevesky
Nevesky
Il y a 6 jours

Le Soudan regrettera de s'être impliqué avec les États-Unis. Les États-Unis seront bientôt balkanisés, de sorte que tout accord américain sera sans valeur.

yuri
yuri
Il y a 6 jours

excellente contribution à l'effondrement de l'empire - les américains doivent dépenser plus d'argent pour soudoyer le despote qu'ils ont installé au Soudan

Romeo Leblanc
Roméo Leblanc
Il y a 5 jours

Le Soudan doit se méfier des États-Unis car ils regretteront d'avoir affaire aux actes TERRORISTES des États-Unis, ils doivent faire face à la Russie, la Chine et d'autres qui ne veulent pas s'emparer de leur pays et de leurs ressources.

Anti-Empire